Parution : Caroline Oudin-Bastide « Maîtres accusés, esclaves accusateurs Le procès Gosset et Vivié (Martinique, 1848) »

Caroline Oudin-Bastide

Maîtres accusés, esclaves accusateurs Le procès Gosset et Vivié (Martinique, 1848)

Oudin-Bastide-Maitres_accuses_Pub_A5Presses Universitaires du Rouen et du Havre, 2015, 206 pages – 15 x 20,5 cm – ISBN : 979-10-240-0531-7 – 15 € ISSN : 2260-6033 – collection « Récits d’esclaves », dirigée par Claire Parfait et Marie-Jeanne Rossignol

Au cours des premiers mois de l’année 1848, à la veille de l’abolition de l’esclavage, le Courrier de la Martinique publie les audiences de deux procès qui suscitent une grande émotion dans la colonie : Louis-Hippolyte Gosset et Pierre-Germain-Sully Vivié sont jugés en police correctionnelle pour mauvais traitements envers leurs esclaves. Tour à tour à la barre, colons et esclaves mettent en lumière par leurs témoignages les conditions de vie sur les habitations (nourriture, habillement, logement, soins apportés aux malades, accès à la monnaie, travail des jardins et concession du samedi, châtiments légaux et illégaux). Leurs voix nous confirment que les esclaves n’ont pas été seulement des victimes de l’histoire, qu’ils en ont également été les agents.

Caroline Oudin-Bastide, docteure en histoire de l’École des hautes études en sciences sociales, est l’auteur de plusieurs ouvrages concernant l’esclavage aux Antilles françaises.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.